GUARBECQUE et son PATRIMOINE

L'ensemble du Patrimoine Guarbecquois

le canal et les ponts

CANAL ET PONTS

- En 1884, un pont-levis est inauguré sur la route qui conduit de Guarbecque à Saint-Venant.

- En 1931, il est remplacé par un nouveau pont-levis à chaînes (toujours actionné à bras d’homme).

- Au début de la seconde guerre mondiale et avant l’arrivée de l’armée allemande, ce pont figure parmi les 15 ouvrages d’art qui seront dynamités les 22 et 23 mai 1940, entre Béthune et Aire. S’y ajoutent 286 péniches envoyées par le fond, afin de ralentir la progression ennemie et d’empêcher la saisie des marchandises.

- En 1944, un nouveau pont-levis est reconstruit et motorisé.

- Le 4 février 1967 a été inauguré le pont routier fixe actuel, sur le C.D. 186 « rue du Maréchal Foch ». Il fut surélevé pour permettre le passage des bateaux, ce qui nécessita la construction de rampes et d’une nouvelle route d’accès. Il est situé à proximité du dernier pont-levis qui fut détruit et de la rue qui y conduisait. Celle-ci est appelée désormais : la « rue du vieux pont ».

- Un pont-rail, appelé «le pont de fer », qui permettait le passage de la voie ferrée Berguette-Armentières ouverte en 1874, existait à la sortie de Guarbecque vers Busnes. Cette ligne ferroviaire, réduite dès 1958 au seul trafic de marchandises, a été supprimée en 1990 et démontée au fil des ans, ainsi que le pont en décembre 2006.

Le canal réunissant la Haute Deule à la Lys sous Aire, fut concédé à la société du Canal d’Aire à la Bassée par la loi du 14 Août 1822. En 1824, on entreprend le creusement du canal.

Le tronçon entre Béthune et Aire fut ouvert  le 25 octobre 1825.

Le canal longe dans toute son étendue la limite méridionale du bassin houiller du Pas-de-Calais, qu’il met en communication, par l’aval avec tous les ports du littoral et, par l’amont, avec les centres industriels de Lille, Roubaix, Tourcoing, Saint Quentin, Paris et aujourd’hui la plateforme multimodale de Dourges. Il présentait ainsi, au point de vue commerce, une importance considérable qui a déterminé l’Etat à en faire l’acquisition.

Il fut définitivement remis au Service des Ponts et Chaussées le 1er Août 1963.

Il fut élargi en 1968 et devint un canal à grand gabarit (Dunkerque – Valenciennes).

Le rehaussement des ponts en 2006 a permis le passage de barges avec 2 hauteurs de containers.

Fin de page