GUARBECQUE et son PATRIMOINE

L'ensemble du Patrimoine Guarbecquois

les personnages de guarbecque

soeur houbart denise-camille-augustine

    Religieuse de la congrégation des filles de l'enfant Jésus de Lille,sous le nom de Soeur Sainte Eustolie, décédée à Rosendaël (Nord), au mois de décembre 1909, à l'age de 66 ans et 4 mois, en religion depuis 41 ans.

   Née à Guarbecque le 16 septembre 1843, elle se rendit le 24 avril 1867 à la Maison Mère de la Congrégation des Filles de l'Enfant Jésus à Lille, où après son noviciat, elle prononça ses voeux le 4 mai 1869.

    Ses supèrieures l'employèrent d'abord au soin des malades à l'hôpital de Roubaix, ensuite à l'hospice de Lincelles, puis à l'éducation des petits orphelins à l'hospice de Tourcoing, enfin, à partir de 1878, à l'hospice de Dunkerque, section de Rosendaël, pour  les orphelins.

    Au commencement de l'année 1907, une épidémie de variole noire jetait la désolation dans la ville de Dunkerque: on transporta les malades dans les bastions près de la mer. Les deux premières religieuses appelées à les soigner furent victimes du fléau, une troisième tomba malade. Personne n'osait plus s'aventurer près des malheureux. Soeur Sainte Eustolie, au contraire, se porta volontaire pour les soigner à son tour, et elle resta auprès d'eux pendant deux mois, jusqu'à la fin de l'épidémie, complétement isolée et enfermée.

    La troisième religieuse guérit, et l'administration pour l'abnégation de ces deux gardes-malades, demanda pour elles une faveur d'exception et l'obtint: et l'on vit alors cette anomalie étrange d'incohérence: pendant que la France sectaire employait ses gendarmes et quelquefois ses soldats à expulser de leurs couvents et chassait à la frontière les religieux et les religieuses coupables seulement de vouloir se dévouer pour les enfants du peuple, cédant forcément à l'admiration de tout Dunkerque, elle envoyait en même tant la décoration de la médaille d'Honneur des épidémies (Bronze) à l'héroîque soeur Saint Eustolie et à sa digne compagne, coupable toutes les deux du même crime, de dévouement envers les pestiférés.

Fin de page